U comme Unions.

Publié le par Colette Lefevre

Lors de la campagne de Russie en 1812, Napoléon ayant perdu  quatre cent mille hommes, procède,  par le biais d'un texte émanant du sénat, ayant force de loi et promulgué le 11 janvier 1813, à la mobilisation d'un contingent de trois cent cinquante mille hommes. Qui eut crû qu’un jour Bellou-en-Houlme verrait exploser son nombre d'unions ! Comme ne sont enrôlés que les célibataires ou veufs de 18 à 25 ans,  ils sont cinquante sept jeunes couples à passer devant M. le Maire, en cette année 1813, pour une moyenne de vingt mariages habituellement1. Comme Pierre comprend ces jeunes gens célibataires, qui dans l’espoir d’échapper à cette levée, se marient, comme il aurait aimé que son neveu Pierre eut fait la même chose, peut-être ne serait-il pas parti à la guerre et serait-il alors encore avec eux.

Liste des mariages de 1813, AD 61, Bellou-en-Houlme - Registre Etat civil 3NUMECEC40/3E2_040_13 - Vues 137 et 138

Quel gâchis ! Quel désespoir ! D’autant que Napoléon, qui fait la guerre à tous les pays, subit de nombreuses défaites ! Pourquoi entraîne-t-il la France dans une telle débâcle ?
De très mauvaises nouvelles arrivent jusqu’à Bellou, fin 1813, Napoléon Ier rentre en France avec une armée battue. L'Europe tout entière est à ses trousses : sept cent mille Russes, Prussiens, Autrichiens, Suédois, Bavarois, Wurtembergois, Hollandais, Allemands, et même Suisses franchissent le Rhin et marchent sur Paris pendant qu'Anglais, Espagnols et Portugais franchissent les Pyrénées. Combien va-t-il y avoir de morts ? Ah si seulement la révolution n’avait pas eu lieu, ce Napoléon n’aura pas pu prendre le pouvoir. Pierre pense souvent à son père, comme il aurait été déçu mais aussi révolté.

Mais que se passe-t-il ? Alors qu’il fait encore nuit, tout tremble dans la maison, tout le monde affolé se retrouve dans la rue. Ce 21 Janvier 1814, avant le lever du soleil, il est environ 7h30, une forte secousse sismique ébranle la région, cette secousse est accompagnée d’un bruit sourd fort inquiétant. Deux jours plus tard, à la même heure, deux nouvelles secousses, moins fortes, dont la seconde accompagnée d'une forte détonation, effraient tous les Bellouins. Certes, ce n’est pas le premier tremblement de terre, mais pour tout le monde c’est toujours aussi effrayant.

U comme Unions.

De décembre 1813 à avril 1814, Napoléon Ier tente d'éviter ou d'arrêter l'invasion de la France et de conserver son trône2. Malgré plusieurs victoires et après l'entrée des troupes prussiennes et russes dans Paris, l'empereur abdique le 6 avril 1814 et part en exil à l'île d'Elbe. Que de pertes humaines, Pierre a entendu dire que six mille hommes ont été tués, blessés ou faits prisonniers et voilà qu’avril 1814 voit le retour à la souveraineté monarchique de la Maison de Bourbon, avec Louis XVIII. En mars 1815, Napoléon reprend le pouvoir, mais il est battu le 18 juin 1815 lors de la bataille de Waterloo et c’est le retour de Louis XVIII. 

1 – Nombre de mariages à Bellou :
1802 : 18,
1803 : 12,
1804 : 11,
1805 : 14,
1806 : 20,
1807 : 15,
1808 : 17,
1809 : 33,
1810 : 29,
1811 : 17,
1812 : 23,
1813 : 57,
1814 : 11,
1815 : 13.
2 - La première abdication de Napoléon Ier est un moment de l'Histoire de France qui voit l'Empereur des Français contraint, en avril 1814, de quitter le pouvoir à la suite de sa défaite militaire après la campagne de France et l'invasion alliée.
Malgré une série de victoires remportées par Napoléon à la tête d’une armée de jeunes recrues inexpérimentées, Paris tombe le 31 mars après une journée de combats, alors que l'Empereur attend les Alliés à Fontainebleau.
Après sa défaite militaire, les maréchaux forcent donc l'Empereur à abdiquer. Pour ne pas laisser une guerre civile se développer, Napoléon cède après avoir vainement essayé de les rallier et il est déchu par le Sénat dès le 3 avril. L’intention de Napoléon était d'abandonner la couronne impériale à son fils (Napoléon II), mais les puissances alliées exigent une abdication inconditionnelle, qu'il signe le 6 avril 1814.

Le Sénat appelle alors Louis-Stanislas-Xavier de Bourbon, comme « roi des Français, selon le vœu de la nation », sous le nom de Louis XVIII et Napoléon est relégué en exil.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_abdication_de_Napol%C3%A9on_Ier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article