Trois mariages et plein d'enterrements.

Publié le par Colette Lefevre

MARVIN Jacques et PETIT Marie Suzanne sosas 124-125

C'est en cette toute fin d'hiver, que toi Jacques tu décides de venir au monde ce mardi 12 mars 1771 à Crucey, en Eure et Loir. Tes parents Jacques MARVIN, journalier, et Marie Françoise BARBIER, tous deux âgés de 27 ans sont mariés depuis 4 ans.
A ta naissance, tu as deux soeurs : Louise (née en 1768) et Marie Anne (née en 1769). Maintenant vous êtes quatre enfants, et oui, vous étiez deux, tu as donc un jumeau nommé Etienne. Tu as pour parrain Louis VALLEE et pour marraine Marie Catherine HAMON.
Vont suivre, Nicolas (1774), Marie Françoise (1775), Louis (1777) mais il décède 11 mois plus tard, de nouveau des jumeaux, Cécile et Urbain (1779), Marie Catherine (1780), Etienne Léonard (1782) il ne vit que 8 mois, Jacques (1784) et enfin Louis (1787). Vous êtes donc 13 enfants, dont 2 décédés en bas-âge. 

Crucey - AD 28 - Registre paroissial - 3E 120/2

Crucey - AD 28 - Registre paroissial - 3E 120/2

En cette toute fin d'été, à trois kilomètres de là, Marie Suzanne tu viens au monde le mardi 10 septembre 1771 à Brezolles. Tes parents Jean PETIT, tisserand, âgé de 36 ans et Marie GELIN, âgée de 26 ans, se sont mariés en 1766. Ta marraine est Marie Suzanne Langeroult, ta cousine et ton parrain est François GELIN, ton cousin. Tu as une soeur, née en 1767, Jeanne Marie Madeleine.

Brezolles - AD28 - BMS 3E 059/3

Brezolles - AD28 - BMS 3E 059/3

Vous vous mariez le mardi 24 janvier 1797 à Crucey en présence de vos pères et  mères, de Nicolas PETIT et Jacques PETIT, tes oncle et cousin germain Marie Suzanne. 

Crucey - AD 28 - Registre paroissial - 3E 120/2.
Crucey - AD 28 - Registre paroissial - 3E 120/2.

Crucey - AD 28 - Registre paroissial - 3E 120/2.

Jacques ton bonheur est vite obscurcit par le décès de ton père, un mois après votre mariage,  le 24 février 1797, alors âgé de 53 ans. Il ne connaîtra pas sa petite fille Marie Louise qui vient au monde 5 mois plus tard, le 23 juillet 1797. 

Le 10 avril 1800, vous donnez une petite soeur à Marie Louise, Cécile Théodore, mais elle meurt le 14 mai 1803. Et le 9 juillet 1806, voici un nouvel enfant, un garçon, votre premier fils Jean Jacques.

Jacques, ta mère décède le 11 juin 1807, alors âgée de 63 ans, elle ne connaîtra pas ses autres petits-enfants, mais heureusement pour elle, elle ne vivra pas le drame de ce 24 juin 1807 où votre fille Marie Louise meurt. Le 2 avril 1809 voit la naissance d'un deuxième garçon, Sulpice Jules.

Jacques, le 13 janvier 1812, tu apprends que ton frère Louis, le cadet de la fratrie, est décédé au dépôt de Walleyfield, prisonnier de guerre en Martinique, alors âgé de 24 ans, soldat au 82° régiment. Nouveau drame pour toi Jacques, le 24 avril 1816 ton épouse décède. Te voici veuf à 45 ans avec deux enfants de 9 et 7 ans.

Brezolles - AD28 - BMS 3E 059/8

Brezolles - AD28 - BMS 3E 059/8

Tu ne peux pas rester seul avec eux, aussi le lundi 29 juillet 1816 tu épouses Marie Catherine HAINCOURT.
De cette union naissent quatre enfants : Louise Théodore le 12 novembre 1817, Marie Virginie le 6 mars 1820, Marie Louise Désirée le 12 septembre 1822 et Clotilde le 27 novembre 1825. Mais ces moments heureux sont entachés par le décès de Sulpice Jules le 20 mai 1821, et de Louise Théodore le 1er novembre suivant. En décembre 1826, c'est Clotilde qui décède et le 10 juillet 1827, Marie Louise Désirée rejoint ses frères et soeurs.
Sur les huit enfants qui te sont nés, Jacques, il te reste Jean Jacques et Marie Virginie. Et comme la malchance te poursuit, ton épouse décède le 6 janvier 1833. Te voici à nouveau veuf. 

Tu te maries une troisième fois le dimanche 17 novembre 1833 avec Marie Madeleine TERNAUX. 

Le 19 mars 1840, Jean Jacques épouse Marie Bonne Juliette BARBOT. Le 31 août 1842, nait leur premier enfant, Louis Adolphe Amédée et le le 18 juin 1847, c'est la naissance de Emile Eugène Léonard.
Jacques tu décèdes le mercredi 24 janvier 1849, à l'âge de 77 ans, à Garnay, chez ton fils. Tu ne connaîtras pas Brigitte Césarine Augustine née le 4 avril 1850 et Louise Alexandrine Francine venue au monde le 22 juin 1854.

Garnay - AD28 - NMD 3E 171/7

Garnay - AD28 - NMD 3E 171/7

De Marie Virginie, je ne sais rien !
Ton épouse, Marie Madeleine Ternaux, décède le 30 novembre 1854.  

Crucey-Villages est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.
Par arrêté préfectoral du 7 décembre 1972, les communes de Crucey, Mainterne et Vitray-sous-Brézolles sont réunies dans une commune unique qui prend le nom de Crucey-Villages.

Entrée du village

Entrée du village

L'église Saint-Aignan de Crucey possède un retable de la Vierge du XVIIe siècle, deux colonnes torses à chapiteaux corinthiens soutiennent la corniche qui se déforme pour former un fronton au sommet duquel s’allongent deux anges parmi des pots à feu, un fronton orné d'un chérubin en bas-relief d'où partent deux morceaux de tissus pour former une chute de fruits et des colonnes sculptées, ornées de grappes de raisin et d’oiseaux. 
Le retable est classé parmi les Monuments historiques : arrêté du 11 octobre 2005.
La cloche (1704) en bronze est classée parmi les Monuments historiques par arrêté du 2 juin 1943.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article