Théodore Auguste LAINE et Bonne Appoline LAINE sosas 122 - 123

Publié le par Colette Lefevre

Marié à 22 ans, veuf à 41 ans, remarié à 44 ans, décédé à 82 ans.

Théodore Auguste tu choisis ce début de printemps 1802 pour faire ton entrée dans ce monde et plus exactement le 25 mars 1802 à Sainte-Gemme-Moronval en Eure et Loir, chez tes parents Jean LAINE, vigneron, 49 ans et Marie Angélique BIGNON, 40 ans, mais tu n'es pas tout seul, en effet vous êtes deux, deux garçons, et ton frère reçoit les prénoms de Jacques Eugène.Vous avez pour frères et soeurs : Marie Angélique (1785), Jean (1787), Pierre Sylvestre (1788), Angélique Elisabeth (1791), Marie Catherine (1792), Antoine (1795) et Louis Etienne (1797) ainsi qu'une demie-soeur du premier mariage de votre père, Marie Louise (1779). 
Malheureusement Jacques Eugène décède le 30 janvier 1803, à l'âge de dix mois. Pierre Joseph Dieudonné, né en 1806, vient compléter la fratrie. 

AD28 - Sainte-Gemme-Moronval - NMD 1793-an XIII - 3E 332/3

AD28 - Sainte-Gemme-Moronval - NMD 1793-an XIII - 3E 332/3

A un kilomètre et demi de là, à Chérisy, Jean Baptiste LAINE, âgé de 38 ans et Marie Catherine MARIE, âgée de 32 ans, se sont mariés en novembre 1790. En 1791, leur premier enfant, Marie Catherine vient au monde, suivie en 1794 d'Henriette Geneviève, puis en 1796 de Jean Baptiste, mais il ne vit que 12 jours. Deux autres garçons voient le jour, Jean Baptiste Yves, en 1797 et Antoine en 1800 (il décède en 1804). Toi Bonne Appoline, te voici en ce 27 janvier 1803, suivie de Marie Etienne en 1805, il ne vit que deux mois. 

AD28 - Chérisy - NMD an XI-1809 - 3E 098/5

AD28 - Chérisy - NMD an XI-1809 - 3E 098/5

Avez-vous rencontré Victor Hugo qui vient à Chérisy en mai 1821 : "alors que Napoléon meurt... Victor HUGO vit son premier Amour et trouve l'inspiration en traversant Chérizy. Il y écrit "Ode au Vallon de Chérizy".

Comment vous êtes-vous connu ? Où a eu lieu votre première rencontre, les archives ne le disent pas, par contre dans les archives de Chérisy, se trouve l'acte de votre mariage le mardi 9 novembre 1824. Vos parents partagent votre bonheur, ainsi que, de ton côté Théodore, ton frère Jean et ton oncle Jean Charles Bignon, et pour toi, Bonne Appoline, ton frère Yves Jean Baptiste.

AD28 - Chérisy - Registre Etat Civil 1819-1829 - 3E 098/007
AD28 - Chérisy - Registre Etat Civil 1819-1829 - 3E 098/007

AD28 - Chérisy - Registre Etat Civil 1819-1829 - 3E 098/007

Bientôt 14 mois que vous êtes mariés, mais voici un grand événement qui chamboule votre insouciance de jeunes mariés, deux jours après noël, le 27 décembre 1825 naît votre premier enfant, une fille à qui vous imposez les prénoms de Rose Appoline. 

Maintenant, Rose Appoline a 2 ans 4 mois, et en ce 28 avril 1828, votre deuxième enfant vient au monde, c'est un garçon et il reçoit les prénoms d'Eugène Auguste. 
Mais voici une bien mauvaise année pour toi Bonne Appoline, ta mère meurt le 29 janvier 1830, et le 4 février suivant, c'est ton père qui décède, que s'est-il passé pour que tes parents décèdent ainsi en 6 jours ? Leurs actes de décès sont sur la même page du registre. 

 

Théodore Auguste LAINE et Bonne Appoline LAINE sosas 122 - 123

Théodore, ton père quitte ce monde le 4 février 1835.

L'année 1844 est une année noire pour toi Théodore, ta mère Marie vous quitte le 3 mars et le 13 août, c'est ton épouse qui décède, alors âgée de 41 ans et non 46 comme l'a noté Monsieur le Maire. Vous n'avez pas eu le temps de fêter vos vingt ans de mariage, te voici veuf à 42 ans, Rose Appoline a 19 ans et Eugène Auguste va en avoir 17. 

AD28 - Sainte-Gemme-Moronval - NMD 1827-1845 - Cote X

AD28 - Sainte-Gemme-Moronval - NMD 1827-1845 - Cote X

Après ces tristes années, voici quelques événements heureux.
Le mercredi 20 janvier 1847, Théodore, tu épouses Marie Anne Vorimore. Je n'ai pas trouvé de naissances issues de cette union.
Le 17 décembre 1848, voici la célébration d'un autre mariage, Rose Appoline épouse Frédéric Victor Marie et le 16 septembre 1849, ton petit fils Victor Lucien Eugène vient au monde.
Le 5 avril 1853, voit le mariage d'Eugène Auguste avec Adélaide Madeleine Marvin.

Comment avez-vous vécu ce mois d'octobre 1870, où les Prussiens occupent votre village et même l'incendie ce 10 octobre ? 

Le 17 décembre 1870, ton gendre Frédéric Victor Marie, décède à l'âge de 46 ans, voici ta fille veuve. Trois ans plus tard, le 31 août 1873, Théodore, tu vas devoir faire face à une épreuve fort difficile, ta fille Rose Appoline meurt, elle va sur ses 48 ans.

Comment vis-tu après tous ces décès qui t'ont profondément marqués ? Sûrement mal, tu ne t'en remets pas vraiment et le dimanche 31 août 1884, tu quittes ce monde  à l'âge de 82 ans, à St Denis de Moronval, c'est ton fils qui déclare ton décès.

Sainte Gemme Moronval - AD 28 - Registre Etat Civil - 3 E 332/9

Sainte Gemme Moronval - AD 28 - Registre Etat Civil - 3 E 332/9

Ton épouse Marie Anne décède le 18 octobre 1886, ton fils Eugène Auguste vous rejoint le 1er mai 1907, tandis que son épouse décède le 28 juillet 1909.

Situé aux confins de la Vallée de l'Eure et de ses bocages normands, des plaines céréalières de la Beauce et, aux frontières des Yvelines, depuis fort longtemps, Chérisy a attiré les Hommes.

Sa localisation entre plaine et vallée a rapidement favorisé l'implantation de nombreux moulins sur les rives de l'Eure. Le lieu de production de la matière première (les plaines céréalières de la Beauce et du Thymerais) étant proche du lieu de transformation.

L'existence de CHERISY remonte aux premiers temps de la domination gauloise. Son église est mentionnée dès le Xe siècle. Elle fut donnée vers 981 avec les dîmes de cette paroisse, à la Collégiale de Saint-Étienne de DREUX par la Comtesse Eve, veuve de Gautier, Comte de Dreux, du consentement de Lothaire, Roi de France. Elle devint "Eglise Paroissiale Saint-Pierre de Chérisy" vers 1494.

Anne, la cloche de l’église, est revenue

Commenter cet article