T comme TISSERAND

Publié le par Colette Lefevre

Un tisserand est un artisan qui tisse divers types de fils pour en faire des étoffes.
En tapisserie, le tisserand est un créateur d'œuvres textiles, tissées, qui en assure lui-même le tissage.
Les zones rurales sont les plus peuplées là où l’industrie textile est la plus développée, procurant aux habitants des campagnes les ressources complémentaires dont ils ont absolument besoin.

Un tisserand vers 1568 : Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=207392

Un tisserand vers 1568 : Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=207392

Un métier de miséreux.
Le métier est pourtant rude. On connaît bien, à l’époque, "le teint pâle, l’étiolement, la faiblesse de ces malheureux tisserands à bras qui, chaque jour et pendant quatorze à dix-sept heures, travaillent chez eux, à faire des toiles de coton, de lin ou de chanvre, dans des rez-de-chaussée humides, souvent même dans des caves, où le jour et l’air arrivent à peine, et où le soleil ne pénètre jamais".
Si tel est le sort du tisserand à plein-temps, comme il en existe encore beaucoup au début du XIXème siècle, les autres ouvriers du textile, notamment ceux des fabriques naissantes, sont eux aussi soumis à des conditions de travail éprouvantes.

En lire plus :

Histoire
Certaines traces indiquent que les premiers tisserands remontent au Paléolithique. Les tisserands du Néolithique nous ont laissé des textiles qui ont été retrouvés, par exemple, en Suisse, dans les vestiges d'habitations sur pilotis, ou dans les fouilles de Fayum, en Égypte. À l'époque sumérienne, ce sont des femmes, esclaves qui pratiquaient ce métier. Elles lavaient la laine dans de l'eau chaude savonneuse puis la séchaient. Ensuite, elles battaient les fibres pour en retirer la poussière avant de carder la laine qui était ensuite blanchie et filée. Les fileuses assemblaient les fibres et les torsadaient soit en les frottant entre les paumes de leurs mains soit en utilisant une quenouille. Les esclaves travaillaient ensuite par groupe de trois sur un métier à tisser où elles tendaient les fils puis les croisaient alternativement par dessus et par dessous à angle droit. Dans les campagnes françaises, les tisserands (dit tisserand en toile) sont beaucoup présents jusqu'à la fin du xixe siècle.

Sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tisserand_(métier)
http://www.genealogie.com/v2/genealogie-en-ligne/ancien-metier.asp?id_metier=126

Publié dans Challenge A à Z 2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article