D comme DELAIGRE

Publié le par Colette Lefevre

Origine : "Delaigre" est un nom de parenté devenu nom de famille, désignant le fils de "laigre" (sobriquet attribué a un homme ardent, impétueux, violent) .

DELAIGRE Léontine, épouse de LEFEVRE Gustave Joseph Alexandre, née le 12 octobre 1873 à Saint-Barthélemy et décédée le 8 mars 1966 à Saint-Mars-Vieux-Maisons, je vous l'ai présentée lors de mon premier challenge AZ en 2014 :

Ses parents sont : Edouard Hyppolite né le 23 février 1846 à Rebais et BAUDIN Victorine Virginie née le 6 juillet 1846 à Saint-Barthélemy.
L'histoire de leur vie c'est ici :

Les parents d'Edouard Hyppolite sont : DELAIGRE Paul Nicolas Marc, né le 16 juin 1814 à La Trétoire et décédé le 8 septembre 1869 à Saint-Barthélemy, à l’âge de 55 ans et DUTARTRE Constance Romaine, née le 15 mai 1821 à Saint-Barthélemy et décédée le 18 janvier 1875 à Saint-Barthélemy, à l’âge de 53 ans.
L'histoire de leur vie c'est ici :

Les parents de Paul Nicolas Marc sont : Jean Laurent né le 17 octobre 1769 à Mormant et décédé le 5 août 1832 à Rebais, à l’âge de 62 ans, et Marie Madeleine Anne PICARD née le 26 juillet 1781 à Pécy, décédée le 10 janvier 1851 à Rebais, à l’âge de 69 ans.
L'histoire de leur vie c'est ici :

Les parents de Jean Laurent sont Laurent DELAIGRE (le plus ancien ancêtre DELAIGRE que j'ai trouvé), marié avec Marie Claire BOURDIN qui est décédée le 17 juin 1814 à Mormant, est présent, son gendre Marc BA?????, chez qui elle vit. Là, je suis bloquée car pour la commune de Mormant ne sont en ligne que les registres paroissiaux de 1668 à 1763 et les registres de l'état civil après 1802. Apparemment il y a des registres mais ils ne sont pas en ligne !

Jean-Laurent a deux frères, Paul né le 20 février 1770 à Mormant et décédé le 15 août 1799 sur le champ de bataille près de Novi en Italie, il avait 29 ans et demi, ce décès est inscrit le 14 août 1806 sur les registres de l'état civil de Mormant. Il était soldat au 5° bataillon du Nord.
Nicolas, né le 15 janvier 1773 à Mormant et décédé le 11 mai 1803 à l'hôpital de Strabourg de suite de fièvre, il avait 30 ans et demi, ce décès est inscrit le 14 août 1806 sur les registres de l'état civil de Mormant. Il était fusillier au 30° régiment demi brigade seconde formation.

En savoir plus sur la bataille de Novi :

La 30e demi-brigade de deuxième formation était formée des :
72e demi-brigade de première formation (2e bataillon du 36e régiment d'infanterie (ci-devant Anjou), 2e bataillon de volontaires de la Gironde et 6e bataillon de volontaires du Jura)
3e bataillon de la 175e demi-brigade de première formation (1er bataillon du 98e régiment d'infanterie (ci-devant Bouillon), 5e bataillon de volontaires du Nord et 11e bataillon de volontaires des Vosges), 2e bataillon auxiliaire de la Somme.
Historique
Formée le 30 pluviôse an IV (19 février 1796), la 30e demi-brigade fait la campagne de l'an IV à l'Armée de Sambre et Meuse, celle de l'an V aux armées de Sambre et Meuse et d'Italie, celle de l'an VI à l'armée d'Italie, celle de l'an VII aux armées d'Italie, de Rome et de Naples celles de l'an VIII et de l'an IX aux armées d'Italie et de Réserve.
Cette demi-brigade se fit remarquer le 12 juin 1799 à la prise de Modène puis à la bataille de la Trébbia le 19 juin suivant. En 1800 elle contribua à chasser l'ennemi de Nice et à lui faire évacuer le département des Alpes-Maritimes.
Le 1er vendémiaire an XII (24 septembre 1803), lors de la réorganisation des corps d'infanterie, la 30e demi-brigade de deuxième formation constitue le 30e régiment d'infanterie de ligne.

L'arbre généalogique de Léontine DELAIGRE, cliquez sur la photo pour la voir en grand.

L'arbre généalogique de Léontine DELAIGRE, cliquez sur la photo pour la voir en grand.

Sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Deuxi%C3%A8me_amalgame_de_l%27arm%C3%A9e_sous_la_R%C3%A9volution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article