J comme Josnes

Publié le par Colette Lefevre

J comme Josnes

Josnes est une commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire. C'est un village de 949 habitants au recensement de 2007.

Dans ma généalogie, ce lieu est utilisé 9 fois :
CROSNIER Marie (1771-1837) : Naissance (19.12.1771)
MASSON Marie (1732-1772) : Décès (16.3.1772)
RABIER Jacques (~ 1699-1742) : Décès (4.9.1742)
RABIER Marie Françoise Catherine (1803-) : Naissance (22.9.1803)
RABIER René (~ 1737-1787) : Naissance (vers 1737), Mariage (8.7.1765) avec MASSON Marie (1732-1772)
RABIER René (1766-1833) : Naissance (24.9.1766), Mariage (11.1.1796) avec CROSNIER Marie (1771-1837)
RAIMBAULT Jeanne (~ 1691-1759) : Décès (9.3.1759)

Son église :

Auteur : Jovil41 - Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

Auteur : Jovil41 - Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

L’étymologie de Josnes pose un problème qui n’a jamais été résolu. On ne connaît aucun homographe, mais on relève deux homonymes : Geaune, dans les Landes, et Jaulnes, en Seine-et-Marne (on notera que cette dernière orthographe s’appliquait également à la paroisse, dans un acte d’aumône, vers 1150)
.
Les hypothèses farfelues, quant à l’origine du nom, ne manquent pas. La plus surprenante est sans conteste celle de l’abbé Voisin qui, dans son Essai historique sur les origines blésoises publié en 1839, soutenait que le village de Josnes se nommait autrefois « La Bruyère ». Assertion inexacte : le brave curé confondait l’endroit avec un écart de Baule, une paroisse voisine. Selon ledit abbé, le toponyme actuel était un restant de malveillance des satanés Anglais. Ceux-ci, méchants loups chassés de là par notre sainte bergère, auraient désigné la localité comme étant le « bourg de Jeanne », autrement dit dans le langage d’outre-Manche : Joan’s ! Explication fantaisiste, bien sûr, puisque les documents anciens mentionnent Gaona dès 1184, puis Jaonnes en 1289.

En savoir plus, découvrir le bourg, l'église Saint Médard, le temple protestant, l'immeuble bougeois, le monument au Morts, le casino, le château d'eau :


Un passé mouvementé pour une riche histoire. communication de Gérard Boutet, mai 2009.

Les hameaux de la commune sont : le château de Cerqueux, “Domaine privé”, le manoir d’Isy, Trugny, Lavau, Toupenay, Origny, Ourcelle, Prenay, les Mares, le Plessis, Messilly

Et tout ça sur le même site : le site de la mairie, bravo !

Personnalités liées à la commune
Gérard Boutet, écrivain, illustrateur, journaliste, est né et vit à Josnes.
Barthélemy Libron, ancien chirurgien major de la Garde impériale, a été propriétaire du château. Veuf d'un premier mariage épousa la fille du général Lebley.
Claude Marie Lebley (né en 1754 à Strasbourg - mort en 1833 à Josnes), général de division, maréchal de camp, officier de la Légion d'honneur, est mort au château de Cerqueux chez sa petite-fille Henriette "Zoé" Libron épouse de Émile Roger.
Maurice ROGER (°1857 Blois - †1916 Blois), avocat de grand talent à Blois, hérita du château. Il a voué sa vie à la défense du Loir-et-Cher.

Cartes postales anciennes :

Sources :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roland 11/06/2015 15:04

Ce n'est qu'au tout dernier moment que je n'ai pas choisi "J comme Josnes en Loir-et-Cher" ! Pour les Malibele, c'est la famille au patronyme CORNICHON qui a séjourné à Josnes. Merci pour les informations.
Étonnamment Colette, nous retrouvons nos ancêtres sur les mêmes lieux mais pour l'instant sans lien de "cousinage généalogique"...

Colette Lefevre 11/06/2015 22:48

Merci Roland de votre visite, en effet c'est étonnant cette coîncidence, Mes FILLETTES du Grand-Lucé sont du côté de ma grand-mère maternelle, alors que mes ancêtres de Josnes sont du côté grand-mère paternelle. Qui sait si d'ici la fin du challenge ...