Les Poilus de Bellou-en-Houlme morts en septembre 1914

Publié le par Colette Lefevre

DELAUNAY François Sincère est né le 04 09 1884 à Bellou en Houlme dans l'Orne.
Fils de Honoré et BONHOMME Marie, en 1904, il est couvreur à Bellou, lors de son recrutement, il est déclaré bon mais dispensé art 21, frère au service

Il est appelé à l'activité au 104e Régiment d'Infanterie le 8 oct 1905 comme soldat de 2e classe.
Il est réformé temporairement par la commission spéciale de Paris le 10 février 1906 pour "faiblesse générale, il se retire à Bellou-en-Houlme.
Il est reconnu apte au service armé par la commission spécial d'Argentan le 11 déc 1906, et est rappelé à l'activité au 104e Régiment d'Infanterie le 11 février 1907. Il passe dans la disponibilité de l'Armée Active le 28 septembre 1907.
Il participe à une période d'exercices au 104e Régiment d'Infanterie d'août à septembre 1908 et une deuxième en avril 1913.
Il est à nouveau rappelé à l'activité le 5 août 1914. Il est porté disparu le 1er septembre 1914 à Gercourt dans la Meuse, trois jours plus tard, il aurait eu 30 ans.
Son décès est fixé au 1er sept 1914 par jugement déclaratif de décès rendu le 25 juin 1920.

COLLET Pierre Théophile Ernest est né le 8 12 1883 à Bellou en Houlme dans l'Orne.
Fils de François Théophile et MARIE Césarine Célestine. En 1903, il est cultivateur à Ste Honorine la Guillaume dans l'Orne.
Il est appelé à l'activité au 104e Régiment d'Infanterie le 10 octobre 1905 comme soldat de 2e classe. Il passe dans la disponibilité de l'armée active le 12 juillet 1907.
En 1907 il se marie mais je n'ai pas réussi à lire où !
Il participe à une période d'exercices au 104e Régiment d'Infanterie en août et septembre 1910 et à une deuxième période en avril et mai 1913.
Il est rappelé à l'activité le 11 août 1914. Lors de la campagne contre l'Allemagne du 11 août au 1er octobre 1914, il est tué par l'ennemi le 1er octobre 1914 à Champien dans la Somme, il allait avoir 31 ans.

TOUTAIN Léon Maurice est né le 19 04 1885 à à Bellou en Houlme dans l'Orne.
Fils de Isidore Alexandre et FOUESIL Marie Mélina. En 1905, il est domestique de culture au Ménil de Briouze.
Il est désigné comme soutien indispensable de famille.
Appelé à l'activité le 9 octobre 1906, comme soldat de 2e classe, il intègre le 104e Régiment d'Infanterie, le 25 septembre 1908, il est envoyé dans la disponibilité.
Il réalise une période d'exercices au 104e Régiment d'Infanterie en août et septembre 1911 et à une deuxième période en avril 1913.
Il est rappelé à l'activité le 5 août 1914. Il est tué à l'ennemi le 19 septembre 1914 à Rembercourt aux pots dans la Meuse. Il avait 29 ans 6 mois.

MARIE Jules Camille est né le 16 06 1880 à Bellou en Houlme dans l'Orne.
Fils de Isidore Jules et DAVY Justine. En 1900, il réside à Bellou où il est domestique agricole.
Appelé le 16 novembre 1901 comme soldat de 2e classe, il intègre le 94e Régiment d'Infanterie. Il est envoyé dans la disponibilité le 20 septembre 1904 et passe dans la réserve de l'armée active le 1er novembre 1904.
Il a accompli deux périodes d'exercices au 104e Régiment d'Infanterie en 1907 et 1911.
En septembre 1912, il réside à Briouze.
Il est rappelé à l'activité le 12 août 11914 au 104e Régiment d'Infanterie, puis il passe au 216e Régiment d'Infanterie le 12 septembre 1914.
Il est porté disparu postérieurement au 12 septembre 1914 sur le plateau de Confrécourt dans l'Aisne. Avis de disparition du Ministère de la guerre en date du 17 février 1918. Son décès est fixé au 20 septembre 1914.
Il reçoit une médaille militaire à titre posthume : Croix de guerre avec étoile de bronze (J O du 31 08 1922), "Brave soldat qui a trouvé une mort glorieuse sur le plateau de Confrécourt le 20 septembre 1914" . Il avait 34 ans et 3 mois.

GAUTHIER Gustave Isidore est né le 02 12 1886 à Bellou en Houlme dans l'Orne.
Fils de Isidore et LEBOUQ Marie. En 1906, il est cultivateur à Bellou en Houlme.
Il est appelé à l'activité au 26e Régiment d'Infanteriele 8 octobre 1907 comme soldat de 2e classe et il est envoyé à la disponibilité le 25 septembre 1909.
Il est rappelé à l'activité le 4 août 1914, il est tué à l'ennemi le 7 septembre 1914 à Rembercourt-aux-pots dans la Meuse. Trois mois plus tard, il aurait eu 28 ans.

Sources :
Site "Mémoire des Hommes"
Site des Archives Départementales de l'Orne fiches matricules et registres d'ét
at civil.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article