L comme LEVEILLE

Publié le par Colette Lefevre

Jean Charles et Magdeleine Anne vous êtes mes sosas 100 et 101
Jean Charles tu as vu le jour le 4 mars 1770 à Montreuil au Houlme dans l'Orne, tes parents sont LEVEILLE Aubin et CHATELAIN Marie Jacqueline ils ont alors 34 et 38 ans. Tu as déjà 2 frères de 6 ans et demi et 4 ans 3 mois : Charles, né le 25 septembre 1763 à Montreuil au Houlme et François, né le 12 décembre 1765 à Montreuil au Houlme.
Magdeleine Anne, tu es née le 4 juin 1775 à Rânes, dans l'Orne aussi. Tes parents sont AUMOITTE Charles et ERNULT Renée.

Vous avez grandi pendant une période difficile avec plusieurs années de famine : 1770, 1775, 1782, 1785, 1788, 1789 des hivers très froids 1775, 1783, 1788, 1789 et des étés caniculaires 1772, 1773, 1778, 1783, 1784, 1785, 1788. Peut-être n'avez-vous pas mangé à votre faim tous les jours.
Puis vous avez connu la révolution, heureusement pour vous, il y a eu peu de violences, pas de massacres. L'été 1789, celui de la prise de la Bastille et de la Grande Peur, échauffe toutefois les esprits normands, excédés par la crise économique, la disette et la résistance des privilégiés aux réformes. Une nouvelle flambée violente (l'insurrection fédéraliste) se produit au milieu de l'an 1793, mais s'éteint en moins de trois mois. Finalement, la menace la plus sérieuse à la tranquillité de la province provient de la chouannerie qui multiplie vols et assassinats contre les partisans de la Révolution, notamment dans le Bocage ornais. À l'origine de la rébellion des chouans : les levées d'hommes pour la guerre, la cherté du blé et la politique de déchristianisation.

Vous vous mariez le 1er frimaire an 13, soit le 22 novembre 1804 à Montreuil-au-Houlme. Jean Charles tu as 34 ans, tu es propriétaire cultivateur et tu vis à Montreuil au Houlme, tes parents sont déjà décédés, ton frère François, 37 ans, est présent ainsi que ton cousin François âgé de 36 ans.
Magdeleine Anne, tu as 29 ans, tes parents assistent au mariage (ton père est âgé de 65 ans) ainsi que ton frère Charles âgé de 23 ans. Comme toi, ton frère ne sait pas signer.
Vers 1805 votre premier enfant voit le jour, c'est une fille que vous prénommez Marie Madeleine. Un petit frère vient au monde le 17 décembre 1806, Jean Charles. Puis 2 ans plus tard, le 27 novembre 1808, c'est une deuxième fille qui vient agrandir la famille, vous lui donnez deux jolis prénoms : Rose Désirée.
Un deuxième garçon prénommé Isidore Aubin né le 11 mai 1812. Cinq ans ont passé et le 2 mai 1817 voici Marie Anne, qui sera votre dernier enfant. Vous formez maintenant une grande famille avec vos trois filles et vos deux garçons. Vous avez la chance de ne pas perdre vos enfants en bas-âge, comme on doit vous jalousez, mais 7 à table tous les jours, il faut assurer. De nouveau je me demande si vous mangez à votre faim tous les jours ? Vous avez, j'en suis sûr un jardin, des animaux : poules, lapins, cochons même. Pas de périodes de famine. Quelques étés caniculaires : 1805, 1811, 1818, suivis en 1819 d'un hiver glacial, ces mois ont dû être durs, les récoltes ont du souffrir. De même en 1822 avec un été caniculaire suivi d'un hiver glacial. Deux autres étés caniculaires en 1825 et 1826.
Malgré cela, tous vos enfants grandissent et voici que le 16 février 1828, tu décèdes Magdeleine Anne, tu as 53 ans. Marie Madeleine a alors environ 23 ans, Jean Charles 22 ans, Rose Désirée 20 ans, tandis qu'Isidore Aubin a 16 ans et Marie Anne seulement 11 ans. Jean Charles, te voici veuf avec au moins la charge de Marie Anne. Les plus grands travaillent sûrement, les grandes sœurs ont dû prendre soin de leur petite sœur.
Au XIX° siècle, la Normandie s'affirme comme une grande région d'élevage bovin. De nombreux agriculteurs normands convertissent leurs champs de céréales en prairies. C'est le triomphe des herbages. À cette époque, élever des vaches rapporte plus que les cultures traditionnelles. Le lait, le camembert et le beurre se vendent bien à tel point qu'ils deviennent les marques de l'agriculture normande. Sans oublier le cidre, car des pommiers sont systématiquement plantés dans les nouvelles prairies naturelles. Peut-être profitez-vous de cet essor de l'élevage, vu que vous êtes propriétaires.
L'élevage nécessitant moins de bras, les campagnes subissent un fort exode rural à partir des années 1830. Exode renforcé par le déclin des activités artisanales et proto-industrielles. Apparemment, cet exode ne vous concerne pas, puisque vous êtes encore tous à Bellou-au-Houlme.
Les années passent et le 10 novembre 1840, tu as le bonheur de voir ton fils aîné Jean Charles (mon sosa 50) se marier avec CHEVALIER Henriette Françoise. Le 8 août 1841, c'est la naissance de ta petite fille Léontine qui vient compléter ce bonheur. Bonheur de courte durée : 14 mois, car le 15 janvier 1842 Jean Charles décède, sa fille Léontine a 5 mois (sosa 25, une fois de plus, il s'en est fallu de peu que je ne puisse pas voir le jour).
Puis le 12 février 1844, c'est Rose Désirée qui se marie avec AUMOITTE Pierre, là aussi le bonheur sera de courte durée : 3 ans 9 mois, elle décède le 30 novembre 1847.
Marie Anne se marie le 15 janvier 1845 avec PITEL Armand Jean.
Trois ans plus tard, le 6 avril 1848, Jean Charles tu décèdes, tu as 78 ANS, voilà déjà 20 ans que tu es veuf, tu n'es pas remarié. Sur tes cinq enfants, trois te survivent : Marie Madeleine, qui décède le 4 juillet 1860 (54 ans), Isidore Aubin, qui décède le 30 avril 1900 (87 ans) et Magdeleine Anne, qui quitte ce monde le 24 février 1901 (84 ans).

Acte de mariage entre LEVEILLE Jean Charles et AUMOITTE Madeleine Anne.
1er frimaire an 13 à Montreuil-au-Houlme dans l'Orne
Jean Leveillé âgé de 34 ans, né à Montreuil-au-Houlme le 4 mars 1770, profession de propriétaire domicilié à Montreuil majeur fils de défunt Aubin Leveillé et de défunte Marie Chatelain son épouse tous deux décédés à Montreuil et Magelaine Aumoitte âgée de 29 ans née à Rânes le 5 août 1775 et y est domiciliée, fille majeure de Charles Aumoitte propriétaire et de Renée Ernut son épouse de la commune de Rânes.
En présence de : François Leveillé âgé de 37 ans, frère de l'époux, de François Leveillé âgé de 36 ans cousin de l'époux, domiciliés à Montreuil, de Charles Aumoitte âgé de 65 ans père de l'épouse et de Charles Aumoitte âgé de 23 ans frère de l'épouse, domiciliés à Rânes.
Tous ont signé à l'exception de Madeleine Anne et de Charles Aumoitte son frère.

Sources : Archives départementales de l'Orne, registres paroissiaux et registres d'état civil.
http://www.histoire-normandie.fr/la-normandie-contemporaine/la-revolution-francaise
http://www.histoire-normandie.fr/la-normandie-contemporaine/le-virage-economique-du-xixe-siecle

Afin de compléter au mieux cette fiche, je dois chercher :
Les actes de naissance et de décès (après 1804) des parents de Magdeleine Anne.
Le ou les domiciles du couple (voir recensements) ainsi que leur profession
Mariages et décès des frères de Jean Charles
Si Magdeleine Anne a d'autres frères et soeurs en plus de Charles avec les dates de naissances, mariages et décès
Et l'enquête continue ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article